manuscrit

 Le cheikh Darqawi qui a vécu au XIXème siècle au Maroc dans la lettre 232 de ses lettres au Prophète a dit :

L'authentique pierre philosophale - ô aspirant -, celle qui transforme véritablement les êtres, celle par laquelle l'homme peut maîtriser son ego, les hommes et les djinns, est inconnaissable par le seul mental et elle apporte le bien en ce monde et dans l'Autre. Elle est constituée par ce que nous a apporté l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction sur lui) par ce verset : " Ce que l'Envoyé vous apporte , prenez-le, et ce qu'il vous interdit, abandonnez-le" (Coran 59, 7)

On pourrait dire aussi que suivre le Prophète (paix et bénédiction sur lui), c'est réaliser la pureté originelle (fitra), l'intention droite (niyya), l'amour (mahabba), la propreté (nadhafa), le contentement (qana'a), la pauvreté spirituelle (maskana), la sincérité (sidq), l'aspiration vers Dieu ('ichq), le désir vers Dieu (chawq),  l'humilité (tawadu'), la bonne présomption (husn al zann), la noblesse de caractère (al-khuluq al-hassan), la générosité (sakha), la pudeur (al-haya), le respectde la parole donnée (al-wafa bil 'ahd), le respect des interdits religieux (al waquf 'ind al hudud), s'abaisser pour Dieu (al-tadallul li-Llah), patienter  lorque Dieu nous éprouve (al-sabr 'ala Allah), se contenter de Dieu (al-itkifa bi Llah) et faire grand cas des presciption religieuses (al-ta'zim li chara'i din Allah).

 

Nous pourrions dire encore que suivre le Prophète (paix et bénédiction sur lui), c'est suivre ses nobles Compagnons et les grandes autorités de la communauté mohamedienne lesquelles sont nombreuses aujourd'hui comme par le passé - que Dieu nous fasse bénéficier de leurs grâces! Toutefois, seul connait ces hommes celui qui a atteint leur station spirituelle ou chemine sur la même voie qu'euc en les prenant pour guides. Seul comprend cela l'homme de science dont l'intelligence  est intégrale; dans le cas contraire, cela ne sera pas compris, comme nous l'avons déjà dit.

 

Celui donc qui a reçu de Dieu cette pierre philosophale sans pareil, a reçu le grand bienfait et le sercet manifeste. [...]

Bois donc ô mon frère - ainsi que vous tous, les frères - cette boisson comme nous l'avons bu et louez Dieu comme nous l'avons loué. Paix.

PS: l'abandon à la volonté divine, l'abandon à la volonté divine, l'abandon à la volonté divine (taslîm) ; la rectitude, la rectitude, la rectitude (al istinsâf) Paix

 

Cheikh al-'Arabi al-Darqawi in Lettres sur le Prophète et autres lettres sur la voie spirituelle

 

crédit photo