Dieu le Très Haut a dit: Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et interdit à son âme de la passion, le Paradis sera alors son refuge. (Qur'an 79:40-41)

Jabir – Que Dieu soit satisfait de lui– rapporte que le Prophète – paix et bénédictions d'Allah sur lui – a dit: “Les choses que je crains le plus pour ma communauté sont: le suivi des passions et l'excès d'espérances. Le suivi des passions détourne de la vérité, tandis que l'excès d'espérances rend insouciant à la Vie Future. Sachez donc que la lutte contre l'âme charnelle est le début de l'adoration.”

Quand on interrogeait les maitres Soufis à propos du sens de l'Islam, ils répondaient: "Pourfendre l'âme charnelle par le sabre de l'opposition à elle."

Saches que celui en qui se lèvent les caprices de l'âme, les splendeurs de l'intimité avec Dieu s'éteignent.

 

As Sayyid at Tayfa, l'Imam al Junayd al Baghdadi (m.911) a dit:

Sache que l'adoration de Dieu commence par sa connaissance, que le fondement de la connaissance de Dieu est de confesser Son Unité, et que la règle à observer quand on confesse Son Unité est de nier de Lui toute description répondant aux questions «comment (est-Il) ? », « d'où (vient-Il) ? », et « où (est-Il)? » C'est par Lui-même que l'on a une preuve à Son sujet, et c'est par Son assistance (tawfîq) que l'on peut tirer argument des indications qu'Il fournit sur Lui-même.